Nous arrivons à Brioude sous un beau soleil ça nous change depuis qq jours de pluie Notre départ fut accompagné du club cycliste d’Ambert avec un passage de Mr le Maire.

Après qq kms la roue de Robert a présenté encore une fois une défaillance au niveau des roulements,on a dû s’arrêter pour les changer puis c’était reparti mais qqchose ne tournait pas rond car nous pédalions comme des malades et on avançait pas en fait le disque du frein touchait une partie métallique et freinait la monture😤on décida de faire monter Robert dans le camping car pour soulager l’ensemble et de gravir la longue côte qui montait à Lachaise dieu toute seule avec les encouragements des messieurs 🚴‍♀️ .Ouf enfin le col les cyclistes de Brioude sont là petits et grands avec leur assistance on décide alors d’enlever le disque de frein pour que Robert fasse la descente avec moi.J’essaye les 3 autres freins tout est ok et nous voilà partis pour cette longue et belle descente dans les monts du Forez quand tout à coup un grand bruit de garde boue qui touche le pneu pas grave un des cyclistes me tord un peu le garde boue mais nous n’avions même pas fait 100 m que la roue de Robert se détache et part dans le fossé catastrophe je me dis que la fin du voyage se termine dans ces montagnes mais ils révisent la roue et me confirme que ça va tenir.

Je suis un peu méfiante car depuis notre départ beaucoup de galère et donc je m’élance à nouveau sur ses pentes du Forez quand prenant de la vitesse je sollicite du freinage et là plus de frein la garde à zéro je peux vous dire que ça fait drôle et que ça fait flipper Je réussi à stopper l’engin dans sa course avec l’aide de mes pieds.On répare et on finit cette longue et périlleuse journée de vélo 😥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *